Accueil | Equipe | Contact | Espace Client     
Le blister "INTELLIGENT®"
    - Présentation
    - Le principe de fonctionnement
    - Recherche clinique
    - Etudes post-inscription
    - Etudes pharmaco-épidémiologiques
    - Fidélisation des patients
    - Perspectives
    - FAQ


Med-ic®



Plaquette Blister

Article World News

Article AMIPS  (Nouveau)



La mesure électronique de l'observance participera à rendre vos études pharmaco-épidémiologique plus attractives pour les médecins-investigateurs et les experts scientifiques. C'est aussi une manière de créer une culture du bon usage et de l'observance, ces deux thèmes focalisant toutes les attentions des laboratoires, de la tutelle et des médecins.


Comment se déroule en pratique une étude ?


Les médicaments sont délivrés à la pharmacie conformément à la prescription du médecin. L'habillage des blisters inertes par apposition d'un sticker « intelligent®» se fait après coup. L'apposition d'un sticker « intelligent®» sur chaque blister prescrit est réalisable par le médecin ou quelqu'un de son personnel, le pharmacien, le patient ou quelqu'un de son entourage. Nous prévoyons d'ailleurs toujours des blisters et des stickers dits « d'entraînement » afin de bien montrer la simplicité de l'apposition d'un sticker sur un blister. L'aspect final d'un blister rendu « intelligent® » peut être très proche de celui d'un blister non équipé de la puce à RFId ou inerte.


La mesure électronique de l'observance est une outil de sensibilisation au concept de bon usage


Au-delà de l'observance, c'est le bon usage du médicament qu'il faut viser. Le maniement par les médecins des outils de mesure électronique de l'observance ne peut que les pousser sur la voie du bon usage du médicament.

Aujourd'hui, l'observance (et le bon usage) est encore une vaste boîte de Pandore. L'observance est évaluée à travers la subjectivité du médecin et ce que veut bien en dire le patient à son médecin. C'est pourquoi la mesure électronique de l'observance a une place stratégique dans l'amélioration des pratiques médicales.


Le caractère non interventionnel de l'étude est respecté


 La prise en charge et le choix médicamenteux sont laissés à l'initiative des médecins, le caractère non interventionnel de l'étude est respecté

 Quand le médecin décide de prescrire le médicament correspondant à la pratique étudiée, il a la possibilité de mesurer électroniquement l'observance : il lui suffit d'utiliser l'un des stickers « intelligent®» faisant partie du matériel de l'étude.

 Les médecins participants peuvent ou non disposer d'un lecteur RFId. Ce lecteur leur permet de visualiser l'historique des prises médicamenteuses de leur patient au moment d'une consultation de suivi. La compréhension de l'historique des prises est intuitive et instantanée. L'ergonomie logicielle est telle que les interventions du médecin sont réduites au minimum.

 Conformément aux exigences de la CNIL, une information spécifique est incluse dans la note d'information thérapeutique patient prévue selon les usages.


La mesure électronique de l'observance sensibilise aussi à la notion de « persistence » des anglo-saxons


Le mot « observance » renvoie à des questions du type : « le patient prend-il sont antihypertenseur tous les jours de la semaine, sinon, combien de jours en moyenne ? », « l'antihypertenseur est-il pris tous les jours dans la bonne tranche horaire ? », « Y-a-t-il des prises surnuméraires ? ». La « persistence » correspond à une autre notion qui est « le patient continue-t-il à prendre son traitement à vie six mois plus tard ? », « y-a-t-il une lassitude se traduisant par une irrégularité puis un arrêt des prises médicamenteuses ? ». La notion de pourcentage de jours couverts est aussi intéressante quand on sait que selon une étude portant sur 34 501 patients, 79 % des jours étaient couverts les trois premiers mois, 56 % le deuxième trimestre et 42 % après 10 mois. Le médicament observé était une statine (Benner, JAMA 2002). On comprend bien que les notions d'observance et de persistance soient stratégiques conjointement pour l'industrie pharmaceutique et la tutelle.




© 2006 - 2012 Advanced Bios Research Pharma. All rights reserved